2. Comment mémoriser ?

Mémoriser est une charge de travail supplémentaire. Autant être sûr de votre investissement. Bonne nouvelle, en ajoutant des activités de mémorisation à votre emploi du temps, vous allez faire monter en niveau vos méthodes d’enseignement. Ce que vos élèves apprendront sera retenu pour de bon.

Mémoriser ce n’est ni apprendre par cœur, ni relire la leçon, ni faire des rappels empiriques. Ces méthodes classiques peuvent limiter la perte d’informations chez certains élèves, mais ne suffisent pas à faire mémoriser une compétence par tous vos élèves sur le long terme. Partons de ce que vous faites déjà en classe et essayons d’aller plus loin.

Niveau zéro : Relire

Relire ce n’est pas mémoriser. On peut très bien relire passivement une leçon, sans parvenir à réactiver le chemin de mémorisation de la compétence. Poursuivons.

Niveau 1 : Faire des rappels à la classe

Faire des rappels empiriques à destination de la classe est un premier pas vers la mémorisation. Le but sera de vérifier que les élèves n’ont pas oublié la compétence. S’ils l’ont oubliée, vous reviendrez un peu en arrière. S’ils semblent s’en souvenir, vous avancerez.

Mais ce n’est que le niveau 1 de l’acquisition d’une compétence. On peut faire mieux !

Niveau 2 : Poser des questions régulièrement

Plus un chemin est emprunté, plus il est facile d’y cheminer. Réactiver régulièrement une compétence acquise par un élève en lui posant une question lui permet de reprendre le même chemin à intervalles réguliers. Cela facilite donc sa remémoration. 

Faisons encore mieux en proposant à chacun de vos élèves de mémoriser au moment optimal.

Niveau 3 : Poser des questions régulièrement et au bon moment

Vous l’avez remarqué : certains de vos élèves ont besoin de rappels fréquents, d’autres de rappels plus éloignés dans le temps. Ils ne mémorisent pas tous de la même manière. Faire des rappels au rythme de chacun semble donc convaincant, bien qu’assez sophistiqué à mettre en place. 

C’est là que l’intelligence artificielle de Navi devient intéressante. Les informations glanées au fil du temps par Navi lui permettent d’affiner le profil de mémorisation de chaque élève. 

Avec l’aide de Navi, vous proposez donc à chaque élève l’activité de mémorisation dont il a besoin à la date optimale. La mémorisation devient efficace ! Vos élèves ancrent la compétence pour de bon. Et s’il y a un loupé ?

Niveau 4 : Lutter contre le décrochage

Pour lutter contre le décrochage, Navi vous propose des activités de soutien adaptées aux aptitudes de l’élève.

Il vous suffit de mettre à jour les prérequis d’une compétence pour mieux cerner la difficulté de votre élève. Puis, de proposer des activités ciblées grâce aux fiches de remédiation recommandées spécifiquement par Navi pour la difficulté et l’élève concernés.

Ces fiches de remédiation partagent les conseils du terrain de 5 professeurs en ULIS et RASED. Elles tentent une approche différente : par le jeu, l’humour, le travail d’équipe, le numérique…

Voilà comment mémoriser efficacement dans votre classe.

Pour garder le cap, abonnez-vous à la newsletter de Navi